Des femmes et des hommes

Le Parc naturel régional du Pilat est une collectivité portée par les élus, mais pas seulement ! Les associations, les professionnels, les visiteurs, les habitants même ont un rôle majeur à jouer. Le Parc du Pilat est surtout un projet commun qui ne réussira que s’il est partagé par tous.

Voir plus

Le Parc du Pilat, ce sont 58 000 habitants,
plus de 1500 associations,
1200 entreprises
650 exploitations agricoles
5 300 élèves
Et aussi plus de 2 millions de citadins à ses portes

Tous ces acteurs sont représentés au sein du Syndicat mixte, comme élus ou invités à titre consultatif.

86 élus composent le Comité syndical du Parc du Pilat.

La gestion du label Parc naturel régional est confiée par l’Etat au Syndicat mixte du Parc du Pilat composé des représentants des Communes, des Intercommunalités, des Villes portes, du Conseil régional Auvergne-Rhône- Alpes et des Conseils départementaux de la Loire et du Rhône. Ils orchestrent ensemble le projet de territoire inscrit dans la charte définie pour 15 ans.
Dans la forme, les élus se réunissent en comité syndical pour voter le budget, décider des actions à mener, élire le président et le Bureau du syndicat mixte.

Le comité syndical s’appuie sur :

  • Un Bureau, émanation restreinte des élus du comité syndical, qui a pour mission de gérer les affaires courantes
  • Des commissions thématiques au nombre de 6 composées d’élus du comité syndical, des conseils (conseillers) municipaux volontaires et de représentants de l’association des Amis du Parc. Elles se répartissent les dossiers en fonction de leur spécialité et sont chargées de faire des propositions au Bureau du Parc. Ces commissions peuvent créer des groupes de travail pour approfondir certains sujets et piloter des projets particuliers, en association avec des acteurs ou experts locaux.
  • Une équipe technique pluridisciplinaire. Les 30 à 40 salariés œuvrent au quotidien dans les locaux de la Maison du Parc et sur le terrain, Elle donne vie aux projets validés par tous. Leurs compétences scientifiques, techniques ou administratives et leur maîtrise des financements nationaux et européens sont de véritables atouts pour les projets des élus et des habitants du massif du Pilat.