Produits du terroir

L'agriculture est une des activités économiques majeures du Pilat. Malgré des conditions d'exercice difficiles dues au contexte montagnard avec de fortes pentes, de l'altitude, des sols parfois pauvres, un climat rude….les agriculteurs ont su adapter leurs types de production et leurs façons de produire à chaque situation. Ils ont également fait des difficultés un atout pour proposer des produits de très grande qualité reconnus par des appellations d'origine protégée, des labels établis, souvent transformés à la ferme et proposés à la vente aux habitants et visiteurs. On trouvera donc dans le Pilat des grands vins comme le Côte Rôtie, le Condrieu ou le Saint Joseph que l'on accompagne volontiers avec de la rigotte de Condrieu, des pommes du Pilat, de la charcuterie fermière et bien d'autres gourmandises.

Voir plus

L’agriculture pilatoise : une affaire de femmes et d’hommes

4850 personnes travaillent et vivent de l’agriculture dans le Pilat régulièrement ou occasionnellement : c’est l’équivalent de 1700 emplois à temps plein. Les 2/3 sont chefs d’exploitations ou conjoints et les autres salariés. Au ¾ ce sont des hommes qui exercent dans cette branche. Un peu plus de la moitié ont dépassé la quarantaine. Les agriculteurs (trices) pilatois(e) sont dotés d’un haut niveau de compétences – le cinquième d’entre eux ont un diplôme du supérieur.

L’agriculture pilatoise : un tissu d’entreprises

Les fermes pilatoises sont des entreprises essentiellement individuelles même si elles s’organisent de plus en plus de façon sociétaire en EARL ou en GAEC. Il existe près de 1000 exploitations agricoles sur le territoire. Elles sont de taille modeste (25 ha de surface en moyenne). Pour les ¾ des surfaces elles sont locataires des terres qu’elles utilisent. Elles savent s’entourer de nombreux outils communs pour faciliter leur travail avec les CUMA pour le matériel, les coopératives pour les achats ou la vente, les magasins collectifs pour la vente directe, les syndicats pour la défense de leur profession ou de leurs produits.

L’agriculture pilatoise : des productions diversifiées

Les caractéristiques pédoclimatiques du Pilat, auxquelles se sont adaptés les agriculteurs, font que ceux-ci offrent une large gamme de productions. Quatre produits dominent en nombre et en quantité : le lait de vache, le lait de chèvre, les fruits et les vins mais de nombreux autres produits sont réalisés : de la viande bovine, ovine, porcine, de la volaille, des œufs, des petits fruits, des légumes, des céréales, dont une partie conséquente transformée et vendue sur place ; plus du tiers des exploitations font de la vente directe.

Les produits du Pilat : un haut niveau de qualité

Même si une grande partie des produits agricoles pilatois sont commercialisés par des filières longues par la voie de SODIAAL ou Guilloteau pour le lait par exemple, il n’en demeure pas moins que la qualité est très élevée. Celle-ci se matérialise par tous les labels que les agriculteurs du Pilat peuvent présenter ; 20% produisent avec le label « AB », les vins relèvent des AOP prestigieuses que sont Côte Rôtie, Condrieu ou Saint Joseph ou d’une IGP, le fromage de chèvre de l’AOP Rigotte de Condrieu, label rouge ….
De nombreux agriculteurs transforment eux même à la ferme  (caves, fromageries, charcuteries,…) et proposent leurs produits sur place, sur les marchés ou dans des magasins qu’ils gèrent comme La Ferme du Pilat, le Quart d’Heure paysan, les Délices de nos fermes. Ce mode de vente permet de mettre en vente des produits frais en proximité.

Les magasins de producteurs

L’agriculture du Pilat : une intimité avec la nature

La diversité du massif, de ses sols, de ses climats, de ses milieux est une richesse pour l’agriculture même si les conditions sont parfois rudes. Les agriculteurs ont su s’y adapter et continuant de le faire en cherchant des solutions pour faire face au changement climatique par exemple ou aux nouvelles exigences sociétales. Si le Pilat est un réservoir de biodiversité, un territoire où le cadre de vie est prisé et les paysages admirés, c’est également le résultat des pratiques agricoles. Très majoritairement les impacts de l’agriculture dans le Pilat sont favorables : les ressources sont préservées en particulier la qualité des eaux, les paysages restent ouverts et harmonieux grâce aux pratiques d’élevage, la biodiversité préservée grâce au maintien des prairies permanentes et des infrastructures paysagères.

Depuis de nombreuses années (1990) les agriculteurs se sont engagés, et ce de façon constante, dans des MAE, manifestant ainsi leur intérêt pour la préservation de l’environnement.

Dossier doc Agriculture et environnement

Téléchargements

Dossier doc agriculture