Pourquoi réviser la charte du Parc ?

À quoi ressemblera le Pilat dans 15 ans ? Le climat aura-t-il changé ? Comment habiterons-nous les villes et les villages ? Comment nous déplacerons-nous ? Quels seront les métiers et les loisirs de nos enfants ? Où iront-ils travailler ?
Ce sont ces questions et bien d’autres auxquels la révision de la charte du Parc du Pilat « Objectif 2041 » permettra de répondre.

Un projet pour le massif du Pilat, une charte pour l’avenir

Le Pilat est un territoire rural habité mais fragile, reconnu au niveau national pour la qualité de ses paysages, de ses milieux naturels et de son patrimoine bâti.
Concilier les activités humaines avec la protection et la préservation des patrimoines naturels et culturels, telle est la vocation d’un Parc naturel régional, à travers une politique innovante d’aménagement et de développement économique, social, culturel et paysager, respectueuse de l’environnement.
Le territoire d’un parc naturel régional est classé par décret du Premier Ministre, pour une durée de 15 ans renouvelable. À sa création en 1974, le Pilat était le 12e parc naturel régional de France. Depuis, son classement a été renouvelé en 1991, 2001 et 2012.
Le projet partagé pour le territoire est formalisé par un contrat : la charte du Parc. La révision de celle-ci est l’étape obligatoire pour que le territoire reste classé parc naturel régional.

Premiers pas vers la révision de la charte du Parc du Pilat

Le 29 avril 2021, la Région Auvergne Rhône-Alpes a engagé la révision de la charte du Parc naturel régional du Pilat. Le comité syndical du Parc avait préalablement délibéré sur le sujet 13 janvier 2021.
L’État doit désormais transmettre son avis d’opportunité sur cette révision et le périmètre sur lequel elle porte.
D’ici 2025, le Parc du Pilat va redéfinir et proposer un nouveau projet de territoire pour l’horizon 2041. Un projet qui prenne en compte les évolutions environnementales, sociétales, économiques et leurs impacts sur nos patrimoines naturels et culturels, sur nos paysages et notre cadre de vie.
Cette démarche débutera par la réalisation d’un diagnostic de territoire et l’évaluation de la mise en œuvre de la charte actuelle (2012-2025), puis l’écriture du nouveau projet sur la base des enjeux qui auront été définis collectivement pour les 15 prochaines années.

— Qu’est-ce qu’une charte de Parc et sa révision ?

Vidéo des Parcs de Provence Alpes Cote d’Azur

Les grandes étapes de la révision de la charte du Parc du Pilat

  • 2021 – Phase préparatoire : délibérations de la Région et du Comité Syndical et avis d’opportunité de l’État.
  • 2022 – Élaboration du projet de charte : évaluation de mise en œuvre de la charte 2012-2025, diagnostic des atouts et perspectives du territoire et rédaction du projet stratégique, élaboration du plan de Parc et des pièces complémentaires, après concertation avec les élus, acteurs et habitants du territoire.
  • 2023 – Avis intermédiaires : du Conseil national de la protection de la nature (CNPN), de la Fédération des Parcs naturels régionaux, de l’Autorité environnementale, pour amender et enrichir le projet.
  • 2024 – Enquête publique
  • 2024-25 – Validation finale : délibérations d’adhésion, examens finaux par l’État, puis signature du décret de classement par le Premier ministre.

Un périmètre à l’étude

C’est à l’occasion de la révision de la Charte que le périmètre du Parc peut évoluer.
En début de procédure, un périmètre d’étude est arrêté au regard d’une série de critères définis par le Code de l’Environnement.
Pour cette 5ème révision, le périmètre d’étude reprend le périmètre du Parc actuel, plus 21 communes appartenant aux départements de l’Ardèche (14), de la Haute-Loire (6) et du Rhône (1) ainsi qu’une partie de territoire de 3 de nos Villes Portes.
Les communes concernées pourront librement et volontairement décider d’approuver la future Charte du Parc en 2025.

Plus d’informations sur le périmètre d’études

Révision de la charte

Pourquoi réviser la charte du Parc ? Ressources utiles Les Rendez-vous de la révision