Réduire nos consommations énergétiques

Pour atténuer les changements climatiques et réduire nos factures d'énergie, chacun peut agir. À partir du bilan énergétique du territoire, voyons quelles solutions s'offrent à nous.

La consommation d’énergie dans le Pilat

Dès 2002 le Parc du Pilat a cherché à connaître l’empreinte énergétique du territoire et les ressources dont il pouvait disposer. Ce travail exploratoire réalisé en partenariat (ADEME, Région, Agences Locales et Régionale de l’Energie, SIEL, EDF) a ouvert la voie aux futurs Plans climat territoriaux, maintenant obligatoires pour les collectivités de plus de 20 000 habitants. Ainsi, il a inscrit en précurseur, dans sa charte de 2012, des objectifs en matière énergétique.

Aujourd’hui, la consommation énergétique par habitant est inférieure aux moyennes régionale et nationale (respectivement 25 MWh contre 33 et 30MWh/habitant/an). Le secteur des bâtiments (résidentiel et tertiaire) avec 40% de l’énergie consommée est le premier poste de dépense énergétique du territoire.

Bilan des consommations d’énergie du Parc du Pilat (données 2021 – ORCAE2023)

Le secteur des transports, dominé par la voiture individuelle, est le second poste de dépense énergétique avec 31% dont 29% de transport routier. Enfin, les énergies renouvelables pourraient être encore plus développées, car elles représentent aujourd’hui seulement 12 % des consommations d’énergie finale du territoire (mais représentent 52 % de l’énergie pour le chauffage des ménages, car de façon traditionnelle de nombreux foyers sont équipés d’un chauffage complémentaire au bois).

Un observatoire régional suit les bilans énergétiques des différents territoires :L’Observatoire régional Climat, Air, énergie
Télécharger les données Pilat de cet observatoire (mises à jour et synthèse)

Dans le Pilat, comme à l’échelle régionale, les consommations d’énergie (et les émissions de GES -gaz à effet de serre) ont amorcé une baisse par rapport à l’année de référence du TEPOS de 2005 (année de très forte consommation) et de façon moindre par rapport à 1990 année de référence des politiques climat internationales
Télécharger les analyses sur le site de l’Observatoire régional

 

Poursuivre et renforcer nos efforts

Pourquoi réduire nos consommations ?

Nos besoins quotidiens demandent beaucoup d’énergie (chauffage, éclairage, appareils électro-ménagers, transports…). La production et la consommation d’énergie génèrent de la pollution et des émissions de gaz à effet de serre, responsables du réchauffement climatique.
L’énergie la moins polluante est donc celle qu’on ne consomme pas !

Les actions phares du Parc du Pilat

Sensibilisation des élus et citoyens lors d’évènements : Rendez-vous de mon Parc (avec fresques du climat, conférences), animations pédagogiques, conversations carbone
Plusieurs diagnostics à destination des agriculteurs
Accompagnement à l’extinction de l’éclairage public

Par ailleurs le Parc a contribué et contribue à faciliter ou accompagner l’amélioration énergétique et thermique des bâtiments publics des communes ou ceux des particuliers et entreprises en intégrant les aspects énergétiques dans les circuits de l’habitat, en contribuant à la formation d’entreprises et artisans locaux aux aspects techniques, juridiques et financiers de l’éco-rénovation, en les incitant à se regrouper et à se faire labelliser, en soutenant la création puis la poursuite de plateformes de rénovation notamment Rénovactions’42, en relayant ces éléments auprès des porteurs de projet de permis de construire en rénovation ou dans les projets de construction … Le Parc a aussi porté pendant 10 ans un programme pédagogique à destination des classes de cycle 3 sur l’énergie.

Dans le domaine de la mobilité, l’enjeu n’est pas de quadriller le territoire avec des transports en commun, mais déjà de limiter « l’auto-solisme » en organisant localement le covoiturage, en testant l’autopartage de ses voitures et aussi entre particuliers ; de construire une offre touristique sans voiture, d’initier et accompagner des schémas vélos.

Chacun peut agir

A- Particuliers

Des dispositifs existent pour aider les particuliers dans leurs réflexions et démarches.

Le logement est le 1er poste de dépenses énergétique du Pilat

La réglementation sur les logements évolue et les « passoires énergétiques », les logements mal isolés, doivent être rénovés pour continuer à être loués.
Plus d’information

Pour entreprendre des travaux de rénovation, il est important d’être bien conseillé sur l’ordre des travaux que vous soyez propriétaire ou locataire de votre logement. Il est préférable dans la mesure du possible d’envisager une rénovation globale. La rénovation globale consiste à réaliser un ensemble de travaux de rénovation nécessaires à l’amélioration des performances énergétiques de votre logement. Dans ce cadre-là, vous pouvez réaliser des travaux d’isolation, de chauffage, de production d’eau chaude et de ventilation en une seule fois, il existe des aides majorées pour ce type de travaux. Il faut de toute façon avoir un avis technique par un spécialiste de l’approche globale : dans le Pilat les collectivités ont mis en place un service public gratuit et neutre pour cela.

Des services publics, gratuits et indépendant existent pour vous accompagner dans ces différentes étapes. N’hésitez pas à les solliciter ils font de leur mieux pour vous répondre au plus vite.

Vous habitez côté Loire du Pilat : la plateforme Rénov’actions42

Les Communautés de Communes du Pilat Rhodanien, des Monts du Pilat et la métropole Saint Etienne soutiennent un service public gratuit et indépendant pour vous accompagner au mieux, des aides locales aux travaux sont aussi mises en place par elles, vous serez tout en contactant la plateforme Rénov’actions42 : un numéro unique :  04 77 41 41 25 Portail d’information Renov’action42

Des permanences sur le Pilat pour étudier avec vous vos besoins et devis :
– le deuxième jeudi du mois à Pélussin à la Maison des Services Publics de la Communauté de communes du Pilat Rhodanien (9h-12h / 14h-16h30)
-le troisième mardi du mois le matin à  la Mairie de Bourg-Argental
-le troisième mardi du mois l’après midi à la Mairie de Saint-Genest-Malifaux

Si vous êtes dans le Rhône,

Des permanences se tiennent à Condrieu : renseignements et inscriptions sur le portail d’information du Rhône
L’agglomération de Vienne Condrieu propose aussi des aides à la rénovation dans le cadre de  son programme local de l’habitat  :rénovation de votre logement conseils et aides

Retrouver l’annuaire des entreprises reconnues garantes de l’environnement (RGE) sur le site national

La mobilité est le 2e poste de dépenses énergétiques du Pilat

Nouveauté 2024 : la prime covoiturage

En 2024, la prime de 100€ pour les primo conducteurs est reconduite !
Cette prime sera effective seulement sur les trajets courte distance, avec les mêmes critères que la précédente : 25€ versés au premier trajet effectué, puis 75€ versés au dixième trajet effectué.

Inscrivez-vous sur MOV’ICI pour activer votre prime. Ensuite, pensez à activer votre géolocalisation, à certifier la prise en charge et la dépose en même temps qu’avec votre covoitureur dans un véhicule à l’arrêt. Enfin, inscrivez des adresses exactes sur vos annonces et géolocalisez-vous à ces adresses précises lors de la prise en charge et de la dépose. 

N ‘attendez plus pour vous engager dans une démarche de mobilité partagée !

 

 

 

 

 

Plus d’information sur l’action du Parc en faveur de la mobilité

Diminuer son empreinte carbone individuelle : le Parc vous aide !

Par ailleurs à titre personnel, vous pouvez diminuer vos consommations et empreinte carbone par différents gestes et changements dans vos consommations ! Des dispositifs pour vous aider à mieux connaître votre empreinte actuelle sont développés notamment par l’ADEME :

En tant que citoyen, voici les outils à disposition pour atténuer son empreinte carbone et se préparer au dérèglement climatique

Calculer son empreinte carbone
   simulateur « Nos gestes climat » de l’ ADEME
S’adapter au changement climatique
Les « Conversations carbone »  du Parc du Pilat.  Deux agents du Parc ont été formés pour vous accompagner plus personnellement dans ce dispositif.

Depuis 10 ans le Parc du Pilat avait mis en place un programme pour les écoles primaires de son territoire et des villes-portes sur les enjeux énergétiques et les énergies renouvelables dans le Pilat, il est actuellement en cours de modernisation et de refonte.

B- Entreprises

Vous aussi vous pouvez améliorer votre performance énergétique et diminuer votre empreinte et vos factures !
L’opération EDEL 42, Energie Durable dans les Entreprises de la Loire, est faite pour vous.
Contactez Johanne GROS au 04 77 42 62 37 ou par mail .johanne.gros[at]edel42.org

Pour des conseils afin d’équiper votre entreprise en énergies renouvelables Rémi Perrin : remi.perrin[at]edel42.org ; Ligne directe : 04 77 42 65 12

Présentation d’EDEL et de ses services

C- Collectivités

D’abord connaître son patrimoine et ses consommations …

Le Parc du Pilat a été dans les premiers à proposer des audits énergétique groupés à l’ensemble de ses communes en partenariats avec les Syndicats d’Energie de la Loire et du Rhône. Depuis les syndicats ont essayé d’accompagner les communes en ce sens. Le service d’aide à la gestion énergétique a été développé par le SIEL42 dès 2004 en testant le dispositif sur les communes volontaires du Pilat. Depuis ce service complémentaire « SAGE » est proposé aux communes avec un suivi des consommations, des abonnements, identifications de dépenses inappropriées … entre 11 et 20 % d’économies ont été ainsi réalisées sans gros travaux. Le décret pour les bâtiments tertiaires de plus de 1 000m2 vient donner une obligation de performance et de réduction de ses consommations aux plus gros bâtiments dans un 1er temps, les autres suivront certainement …

Pour les communes de la Loire, le service SAGE ( service d’assistance à la gestion énergétique) du SIEL TE42 est conçu pour vous accompagner dans vos choix.
Plus d’info sur le service SAGE du SIELTE42

Côté Rhône, Vienne Condrieu Agglomération est partenaire de l’agence locale de l’Energie du Rhône, le service public ALTE69 :
Consulter son portail pour les collectivités du Rhône
Penser aussi à l’éclairage public

…avant d’agir

Le dispositif ACTEE – Action des Collectivités Territoriales pour l’Efficacité Energétique

C’est un programme déposé par la Fédération nationale des collectivités concédantes et régies (FNCCR), porteur principal et par ses cofinanceurs.

L’objectif d’ACTEE est de mettre à disposition et de financer des outils d’aide à la décision pour aider les collectivités à développer des projets de rénovation énergétique des bâtiments publics dans deux domaines :

→ l’efficacité énergétique des bâtiments publics.
→ la substitution d’énergies fossiles par des systèmes énergétiques performants et bas carbone.

Plus d’informations sur le programme ACTEE

Exemples de travaux possibles pouvant être accompagnés :

– Rénovation de la chaufferie
– Isolation du plancher au sous-sol
– Isolation de la toiture
– Remplacement de quelques menuiseries anciennes
– Isolation des murs par l’intérieur
– Mise en place d’une centrale d’air double-flux
– Rénovation des faux-plafonds et de l’éclairage intérieur

Décret tertiaire de la loi ELAN

Un décret de la loi ELAN, le Décret Tertiaire de l’article 175 de la loi Elan, oblige les bâtiments tertiaires de plus de 1 000m2 à réduire leurs consommations d’énergie. Son objectif est de réduire la consommation énergétique des bâtiments tertiaires de 40 % d’ici à 2030, de 50 % d’ici à 2040 et de 60 % d’ici à 2050, par rapport à une année présentant une consommation énergétique de référence (choisie entre 2010 et 2019). A noter que les lieux de culte et les bâtiments de défense et de sécurité sont exclus.

Par « actions », le décret entend :

  • Les travaux de rénovation énergétiques dans leur ensemble
  • Les gestes du quotidien et bonnes pratiques

Toutefois, les actions peuvent porter sur l’évolution du comportement des personnes physiques dans le bâtiment, tout comme l’amélioration technique des performances énergétiques du bâtiment.

Pour centraliser les données de toutes les entreprises éligibles, le gouvernement a mis en place (via l’ADEME) une plateforme de recueil et de suivi des consommations : OPERAT (Observatoire de la Performance Énergétique de la Rénovation et des Actions du Tertiaire OPERAT) Cette plateforme est mise en place pour permettre aux propriétaires, ou aux preneurs à bail de bâtiments, parties de bâtiments ou ensembles de bâtiments à usage tertiaire assujettis aux obligations d’actions de réduction de la consommation d’énergie finale dans des bâtiments, de répondre aux dispositions prévues aux articles L.111-10-3 et R.174-22 à R.174-32 du code de la construction et de l’habitation et aux précisions apportées dans les arrêtés d’application.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Energie climat

S’adapter au changement climatique Réduire nos consommations énergétiques Soutenir les énergies renouvelables Les « Conversations Carbone » Mobilité Le Fonds chaleur territorial Un éclairage raisonné pour un Parc étoilé Projet Smap