Vers des payements pour services environnementaux

Et si les agriculteurs du Pilat pouvaient être payés pour les services qu'ils apportent à la biodiversité ? C'est l'objet de l'étude conduite actuellement par le Parc sur le Haut-Pilat.

Après avoir candidaté, le Parc du Pilat a été retenu par l’Agence de l’Eau Loire Bretagne pour réfléchir à la mise en place de Paiements pour Services Environnementaux (PSE) rendus par l’activité agricole.

Il s’agit de faire reconnaître le service environnemental rendu par les agriculteurs dans la conservation et la gestion des prairies agricoles humides du Haut-Pilat  et des cours d’eau et ripisylves qui y sont associés.
Dans un premier temps, d’ici février 2021, il faut mesurer dans quelles conditions ces PSE peuvent se mettre en place.
Ce travail de préfiguration n’assure pas qu’ils seront effectifs mais positionne le Haut-Pilat comme prioritaire si le dispositif se concrétise.
Une initiative engagée par le Parc, et soutenue par la Communauté de Communes des Monts du Pilat.

En savoir plus sur l’étude en cours

Actualités

Un service pour essayer le vélo électrique Autopartage Vers des payements pour services environnementaux 9000 arbres et arbustes pour reconstituer des haies Les bottes de 7 lieux : une résidence d’artistes sur le GR®7 Deux livrets pour découvrir la nature Les Nouveaux Ateliers du Dorlay prennent leur envol Deuxième édition du Sylvotrophée du Pilat La nouvelle cartographie des habitats naturels Sonographies Valorisation des haies agricoles Agissons pour un Pilat Propre ! Vivez l’expérience des Conversations Carbone École à la maison