La pollution lumineuse en débat

Mercredi 14 octobre 2020 à 20h, salle de l'Arbuel à Condrieu, conférence débat autour de la pollution lumineuse animée par Samuel Challéat du collectif Renoir et le Parc du Pilat.

Que voyons-nous lorsque, le soir venu, nous levons les yeux vers le ciel ?

Pour la plupart d’entre nous, habitants des villes et alentour, pas grand-chose. Les occasions de s’émerveiller devant une voûte céleste parsemée d’étoiles sont de plus en plus rares.

Aujourd’hui, la Voie lactée n’est plus visible pour plus d’un tiers de l’humanité. Plus de quatre-vingts pour cent de la population mondiale vit sous un ciel entaché de pollution lumineuse, une pollution qui, à l’échelle mondiale, ne cesse de s’accroître.

Chaque soir, en France, ce sont onze millions de lampadaires qui s’allument ; chaque jour, plus de trois millions et demi d’enseignes lumineuses, sans compter les millions de lumières bleues de nos divers écrans rétroéclairés.

Une pollution aux multiples impacts

Or, au-delà de l’appauvrissement de notre relation au ciel – une relation qui nourrit, depuis toujours, nos représentations du monde – on connaît désormais les effets négatifs de la lumière artificielle sur l’environnement et la santé.

Érosion de la biodiversité, dérèglement de notre rythme biologique, perturbation de nos rythmes de sommeil, etc. Éteindre les lumières est un geste non seulement esthétique, mais aussi écologique et sanitaire.

« Nous laissera-t-on un ciel à observer ? » s’inquiétaient déjà les astronomes amateurs dans les années 1970. Samuel Challéat retrace l’histoire de la revendication d’un « droit à l’obscurité » concomitant au développement urbain et décrit la manière dont s’organise, aujourd’hui, un front pionnier bien décidé à sauver la nuit.

Une intervention de Samuel Challéat, chercheur

Né en 1982, Samuel Challéat est docteur en géographie, chercheur invité au sein du laboratoire Géode (Géographie de l’environnement, unité mixte de recherche CNRS-Université de Toulouse 2) et coordinateur du Collectif Renoir (Ressources environnementales nocturnes et territoires). Ses travaux actuels portent sur les différentes actions menées par les territoires pour préserver l’obscurité, valoriser l’environnement nocturne et lutter contre la pollution lumineuse.

Animation proposée par le Parc du Pilat et la commune de Condrieu dans le cadre d’une mission collective interparcs du Massif Central autour de la pollution lumineuse et de la « Trame Noire ».

Actualités

Un nouveau service pour essayer le vélo électrique Cadastre solaire du Pilat Pilat’Biodiv Réussir son financement participatif ! S’approvisionner Pilat Que faire dans le Parc du Pilat ? Autopartage Du bon usage du Pilat PIB Parution des actes des rencontres de l’Observatoire de la Biodiversité Les Rendez-vous de mon Parc automne 2020 La pollution lumineuse en débat Vivez l’expérience des Conversations Carbone Autour du crépuscule – samedi 24 octobre 2020 Un nouvel exécutif pour le Parc du Pilat Festival du cinéma solidaire du Pilat