La Chartreuse a besoin de vous

Participez à la campagne de financement des travaux de restauration de la Chartreuse de Sainte-Croix-en-Jarez.

Après les conservations d’urgences, l’église médiévale de la Chartreuse de Sainte Croix-en-Jarez et l’ancien ermitage d’un moine Chartreux ont besoin d’un véritable chantier de rénovation. Pour ce faire, un appel à la générosité du public est lancé par l’ensemble des acteurs locaux qui s’unissent autour de ce projet majeur.
Les travaux se dérouleront sur 4 années. Ils ont pour visée la valorisation de la Chartreuse, dont l’objectif ultime sera de donner à voir et à comprendre son histoire à tous les publics.

Une seule adresse pour donner www.fondation-patrimoine.org

Un projet ambitieux porté conjointement par tous les acteurs locaux

La rénovation indispensable de la Chartreuse s’inscrit dans un projet global de valorisation du site. La municipalité, l’Association de Sauvegarde, Saint Étienne Métropole, le Parc du Pilat, le Département de la Loire, l’État via la DRAC, … toutes les parties prenantes portent un unique projet : redonner ses lettres de noblesse à la Chartreuse de Sainte Croix en Jarez pour la valoriser à sa juste dimension.
Le Public est invité à soutenir cette initiative en contribuant financièrement à la rénovation.  Pour les particuliers, les dons sont déductibles des impôts à hauteur de 66%.

Une seule adresse pour donner www.fondation-patrimoine.org

L’église médiévale

Propriété de la mairie, le chœur de l’église médiévale et la nef (partie basse) transformée en sacristie comportent un ensemble d’éléments picturaux remarquable : quatre panneaux de peintures murales des funérailles de Thibaud de Vassalieu (1326).

Depuis 30 ans, l’état général du chœur se dégrade. Deux interventions d’urgence ont été entreprises en 2012 et 2015.

En accord avec la Conservation des Monuments historiques, il a été décidé de :

– N’aborder la restauration sur les peintures murales qu’après avoir traité les aspects « sanitaires » : étanchéité des toitures, évacuation des eaux pluviales, infiltrations, traitement des sels et aérations…

– Limiter les travaux au chœur de l’église médiévale et à la partie basse de la nef ;

– Conserver l’histoire du bâtiment sans chercher à refaire l’église médiévale dans son état initial.

Aujourd’hui sont envisagés des travaux sur l’enveloppe extérieure et les planchers :

  • Extérieurs : Restauration/réfection des toitures, ajout d’un système de gestions des eaux pluviales ;
  • Ouvertures : Restauration des vitrages de baies et des menuiseries ;
  • Planchers : Réfection des planchers de la nef et du chœur ;

Des travaux de restaurations intérieurs

  • Traitement des sols ;
  • Restauration des enduits et des décors ;
  • Restaurations des éléments de mobilier et menuiseries intérieures ;
  • Travaux d’aménagement selon les études climatiques (isolation ?) ;
  • Aménagements électriques ;
  • Aménagements scénographiques.

L’ermitage d’un père Chartreux

Après avoir repris la toiture et les menuiseries, le Parc du Pilat, propriétaire de cette cellule  souhaite remettre les lieux dans une présentation digne et adaptée au potentiel patrimonial de l’ermitage.
L’objectif est une « remise en lecture » de façon la plus pédagogique pour révéler aux visiteurs un aspect essentiel de la vie cartusienne : un ermitage d’un Père Chartreux.

Les travaux envisagés :

  • Réfection du volume de la salle d’études, par comblement du secteur fouillé. Reprise de la structure du plafond.
  • Poursuite de réfection du promenoir, reconstitué il y a une vingtaine d’années
  • Restauration des sols et remise au niveau pour rendre accessible l’ermitage aux personnes à mobilité réduite.
  • Les plafonds à la française seront entièrement resuivis. Nettoyés, ils recevront une peinture gris clair comme à l’origine.
  • Les enduits des murs conservés au maximum seront complétés en raccord par des enduits à la chaux naturelle. La remise en état se basera sur la première campagne : teinte grise accompagnée d’un filet gris foncé.
  • Installation d’un chemin technique sur les solives dans les combles pour l’entretien ultérieur.
  • Reprise de l’électricité pour accueillir de futurs éléments de scénographie, un complément d’éclairages et l’installation d’une Ven­tilation Mécanique Contrôlée.

 

Le montant total des travaux ancienne église plus ermitage s’élève à 668 000€

Région Auvergne Rhône-Alpes, État, Saint Étienne métropole, Département, … Chacun apporte suivant ses capacités. Mais pour boucler le plan de financement, ce sont 160 000 € que la municipalité et le Parc du Pilat recherchent encore. Les financeurs privés, particuliers et entreprises sont sollicitées.

Alors, si ce projet compte à vos yeux, n’hésitez pas à donner !

Pour donner, c’est par ici

 

Actualités

« Nouveaux ateliers du Dorlay », une offre d’installation pour créateurs textiles ou d’accessoires de mode Les Rendez-vous de mon Parc 2018 La Chartreuse a besoin de vous Le premier SylvoTrophée du Pilat attribué Festival du ciné solidaire du Pilat Des Ateliers du Savoir-Faire ouverts à tous